Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #series catégorie

2017-08-09T17:02:01+02:00

The Handmaid's Tale - Saison 1

Publié par Florine Teyssier

Dans un futur proche, le taux de natalité a tellement chuté à cause de la dégradation de l'environnement qu'une poignée d'hommes tente de rétablir une société nouvelle : théocratique, avilissante et totalement misogyne. Les femmes n'ont plus le droit de travailler, d'avoir un compte en banque et sont perpétuellement traquées. Les femmes fertiles sont capturées et enrôlées de force chez des couples stériles, où elles sont violées et maltraitées. Offred, l'une d'entre elles, nous raconte son histoire.

The Handmaid's Tale - Saison 1

Adapté du best-seller de Margaret Atwood, The Handmaid's Tale (La servante écarlate en français), nous plonge au cœur d'une
société qui glace le sang. La condition de la femme y est totalement reniée, même pour les épouses stériles qui semblent connaître un meilleur sort. Battues, terrorisées, constamment surveillées, violées lors des "cérémonies" pour procréer, le quotidien de ces servantes est totalement abject. Et lorsqu'elles parviennent à être enceintes, leur sort s'améliore uniquement le temps de la grossesse ; elles sont ensuite contraintes de céder leur enfant au couple qui l'emploie. Cette vision du futur est terrifiante : les hommes se réfèrent constamment à Dieu, lui prêtant des volontés qui les arrangent, soi-disant pour un monde meilleur. Meilleur pour qui ?

Tout le récit est vu à travers les yeux d'Offred, magistralement interprétée par Elisabeth Moss (Mad Men, Top of the Lake), au jeu plein de sobriété et à ces regards qui en disent long. Elle évoque également son passé par flashbacks (les rares moments où l'on respire) et les prémices de ce que l'on peut considérer comme une quasi-apocalypse et une dictature. Face à elle, Joseph Fiennes campe un Commandant charismatique et dangereux, et Yvonne Strahovski (Dexter) une épouse glaçante et tyrannique à souhait.

La principale question que la série soulève est comment ces femmes peuvent accepter d'être traitées de la sorte. Comment peuvent-elles accepter cette servitude tacite sans broncher ? Sans se rebeller ? Elles donnent l'impression d'avoir perdu tout sens commun, tout libre-arbitre et d'être dans la soumission la plus totale à leurs bourreaux. Entre mutilations et séances de lapidation, elles vivent dans une société archaïque et primitive. Braver le danger de mort ou rester soumise ? Telle sera la question pour notre héroïne. Une série brillante mais éprouvante.

The Handmaid's Tale de Bruce Miller
Avec Elisabeth Moss, Joseph Fiennes, Yvonne Strahovski,
Samira Wiley et Ann Dowd
Note : 4/5
  

Voir les commentaires

2017-08-03T08:25:12+02:00

Grace et Frankie

Publié par Florine Teyssier

À 70 ans passés, Grace et Frankie sont mariées à Robert et Sol
depuis 40 ans. Leur univers s'écroule lorsque leurs maris respectifs leur annoncent qu'ils les quittent, qu'ils sont homosexuels et ensemble secrètement depuis 20 ans. Et ce n'est pas tout, Robert et Sol veulent se marier pour vivre au grand jour leur amour. Les deux femmes, que tout oppose, vont se rapprocher pour affronter l'épreuve ensemble.

Grace et Frankie

Dès le premier épisode, le ton est donné, l'humour sera fin et cocasse et désamorcera les pires situations. Martha Kaufmann (co-créatrice de Friends) et Howard J. Morris (Dream on) sont aux commandes. Grace est aussi élégante et racée que Frankie est fantasque et hippie. Ces deux femmes, qui se sont cordialement détesté toutes ces années, vont pourtant se réunir dans l'adversité et devenir les meilleures amies du monde. La série gagne ses galons au fil des épisodes grâce à une galerie de personnages particulièrement attachants, et Grace et Frankie deviennent vite des vieilles copines que l'on prend plaisir à retrouver. Jane Fonda est toujours sublime (à son âge, quel est son secret ?) et Lily Tomlin est facétieuse à souhait. On soulignera également l'adorable couple homosexuel campé par Martin Sheen et Sam Waterston : leur amour est sincère, malgré un attachement toujours présent pour leurs ex-femmes. On rit sans se moquer et avouons qu'on aimerait bien vieillir comme Grace et Frankie.

Grace et Frankie de Martha Kaufmann et Howard J. Morris
Avec Jane Fonda, Lily Tomlin, Martin Sheen et Sam Waterston
Note : 3,5/5

Voir les commentaires

2017-07-29T09:35:04+02:00

Riverdale - Saison 1

Publié par Florine Teyssier

La petite ville de Riverdale, d'apparence tranquille, cache de lourds secrets. Alors qu'une nouvelle année scolaire débute, les lycéens doivent faire face à l'inquiétante disparition de l'un de leurs camarades, Jason Blossom. L'arrivée de Veronica, au passé trouble elle aussi, va changer la vie d'Archie, Betty, Jughead et des autres.

Riverdale - Saison 1

Les séries pour ados ont le vent en poupe... Estampillée Netflix et créée par le scénariste de Glee et de Big Love, Riverdale avait tout pour séduire. Une enquête policière menée par des ados mêlée à un vent de Gossip Girl et de Desperate Housewives... Malheureusement, le créateur semble vite se désintéresser du meurtre de
Jason Blossom, pour se focaliser sur les rivalités entre les jeunes un brin cliché (la petite blonde jeune première, la brune vénéneuse, la rousse faussement sulfureuse...), mais également entre leurs parents, ce qui a trop tendance à virer Dynastie. Dommage ! On prendra tout de même plaisir à recroiser Luke Perry (le Dylan de Beverly Hills), Skeet Ulrich (Scream) et Mädchen Amick (Twin Peaks).

Riverdale de Roberto Aguirre-Sacasa
Avec K. J. Apa, Lili Reinhart, Camila Mendes, Madelaine Petsch,
Luke Perry, Skeet Ulrich et Mädchen Amick
Note : 2/5
 

Voir les commentaires

2017-07-28T10:15:57+02:00

Better Call Saul - Saisons 1 à 3

Publié par Florine Teyssier

Nouveau-Mexique. Six ans avant de rencontrer Walter White, Jimmy McGill (pas encore connu sous le patronyme Saul Goodman) est un avocat un brin loser qui peine à survivre. Peu scrupuleux, il n'hésite pas à user de toutes les combines possibles pour s'en sortir. Son chemin va croiser ceux du dealer Nacho Varga, de Mike Ehrmantraut, ex-flic aux méthodes douteuses, et des inquiétants parrains Hector Salamanca et Gustavo Fring, personnages emblématiques de Breaking Bad.

Better Call Saul - Saisons 1 à 3

Spin-off de la série de génie Breaking Bad, Better Call Saul est aussi loufoque et déjanté que sa grande sœur est sombre et cruelle. Créé par le même tandem, on peut dire que ce dernier a su se renouveler tout en conservant l'esprit de Breaking Bad (le cadrage, les paysages désertiques, l'humour corrosif...). Au fil des trois saisons déjà diffusées, Better Call Saul s'est imposée comme une série à part entière, qui peut être vue sans connaître l'original, mais avec moins de saveur tout de même. Tout se déroule bien avant les événements vécus avec Walter et Jesse et, même si on n'a que très peu de chances des les croiser ici, le côté prequel est follement captivant. Comment Jimmy McGill, avec sa garde-robe légendaire, se transformera en Saul Goodman, et pourquoi va-t-il changer de nom ? Comment Ehrmantraut est-il devenu ce tueur à gages d'une froideur implacable ? Et la dernière saison complète son lot d'interrogations avec l'arrivée (attendue il est vrai) d'Hector Salamanca, pas encore un légume, et Gustavo Fring, déjà très inquiétant. La série se dote néanmoins de nouveaux personnages qui n'apparaissent pas dans Breaking Bad, tout aussi intéressants, de la jolie avocate Kim Wexler au frère psychotique et cruel de Jimmy. Mais ne cachons rien, la véritable attraction de la série, c'est bien Jimmy McGill, qui sait se sortir des situations les plus improbables, jouant de son air naïf pour mieux abattre son adversaire. Bref, on attend la suite avec impatience !

Better Call Saul de Vince Gilligan et Peter Gould
Avec Bob Odenkirk, Jonathan Banks, Rhea Seehorn, Michael Mando, Michael McKean, Mark Margolis et Giancarlo Esposito
Note : 4/5

Voir les commentaires

2017-07-19T20:34:50+02:00

This is us - Saison 1

Publié par Florine Teyssier

États-Unis, entre New York et Los Angeles, quatre individus partagent le même anniversaire. Voici leur histoire, et les liens qu'ils partagent sont plus qu'inattendus.

This is us - Saison 1

Comment parler de cette merveilleuse série sans spoiler le twist qui intervient à la fin du premier épisode ? Disons que les personnages sont connectés bien plus qu'on ne le pense... This is us est avant tout une série qui s'intéresse aux rapports humains inter-générationels, avec une puissance émotionnelle rare. Une fois la surprise du premier épisode passée, on prend plaisir à retrouver tous ces personnages terriblement attachants qui laissent, malgré tout, une part de mystère planer. Difficile, voire impossible (à moins d'avoir un cœur de pierre), de ne pas verser sa (petite ou grosse) larme à la fin de chaque épisode. Certains sont même particulièrement éprouvants, et on ne révélera pas lesquels, ni pourquoi... La force du récit est de passer d'époque en époque, en dévoilant juste ce qu'il faut pour provoquer l'envie d'en savoir plus, avec des acteurs exceptionnels : Milo Ventimiglia (le Peter Petrelli de Heroes) et la chanteuse Mandy Moore, ou encore les "jeunes" Sterling K. Brown (en pleine crise identitaire), Chrissy Metz (obèse qui ne s'assume pas pleinement) et le beau gosse Justin Hartley (acteur de sitcom qui cherche la reconnaissance artistique)... Ils sont tous d'une grande justesse, nous faisant entrer dans l'intimité de leurs vies, bercées de joies, de larmes et de secrets, tout comme les nôtres. Le processus d'identification opère à merveille : on voudrait leur ressembler, mais finalement notre vie n'est pas si éloignée de la leur. Des histoires de familles sans filtre et sans fioritures. Cela laisse présager une entrée dans le Panthéon des plus belles séries de tous les temps (presque au niveau de Six feet under, et ce n'est pas peu dire) !

This is us de Dan Fogelman
Avec Milo Ventimiglia, Mandy Moore, Sterling K. Brown,
Chrissy Metz, Justin Hartley, Susan Kelechi Watson,
Chris Sullivan et Ron Cephas Jones
Note : 4,5/5

Voir les commentaires

2017-07-19T18:53:46+02:00

The Leftovers - Saison 3

Publié par Florine Teyssier

Trois ans après le drame perpétré par les Guilty Remnants, la vie reprend son cours dans la petite bourgade de Miracle. Les habitants se préparent à célébrer le septième anniversaire des Departed (les disparus), mais craignent cette fois-ci la fin du monde. 

The Leftovers - Saison 3

Clap de fin pour une série étrange, mystique et fabuleuse. Notre héros, Kevin Garvey, continue de nous plonger dans les méandres d'univers parallèles, questionnant la condition humaine et notre place dans l'univers. Si la référence à David Lynch n'était pas clairement assumée et révélée dans les saisons précédentes, la saison 3 de The Leftovers puise allègrement son inspiration dans Twin Peaks et Lost Highway. Hommage respectueux bien plus que plagiat à un cinéaste de génie. De nombreuses questions restent en suspens : quelle est la "magie" de la ville de Miracle qui semble protéger ses habitants de manière curieuse ? Où sont partis ces fameux "disparus" ? Existe-t-il un moyen de les retrouver ? Sont-ils dans un autre monde ou bien les Leftovers sont-ils eux-mêmes coupés du monde réel ? Ne vous attendez pas à recevoir des réponses à toutes les questions que vous vous poserez... à vous d'en imaginer les réponses... Si le final de Lost nous avait profondément déçus, celui de The Leftovers, sans combler toutes nos attentes, reste fidèle à l'esprit de la série : provoquer un questionnement métaphysique. On avait bien compris depuis le début qu'on ne ferait pas grand cas des "disparus" pour se concentrer uniquement sur le ressenti de ceux qui sont restés et leur manière de gérer les disparitions subies, au son d'une musique envoûtante. Et puis Justin Theroux, whaouh !

The Leftovers de Damon Lindelof et Tom Perrotta
Avec Justin Theroux, Amy Brennenman, Christopher Eccleston,
Carrie Coon et Scott Glenn
Note : 4/5

Voir les commentaires

2017-06-15T19:45:42+02:00

13 reasons why

Publié par Florine Teyssier

Hannah Baker, jeune lycéenne, vient de suicider. Elle laisse derrière elle 13 cassettes audio, qu'elle fait distribuer après sa mort aux
13 personnes qui, selon elle, sont responsables de sa mort. Parmi eux, Clay Jensen, éperdument amoureux d'elle, qui cherche à comprendre les raisons de cet acte tragique.

13 reasons why

Netflix confirme une nouvelle fois son talent pour produire des séries innovantes et racées. Après un début laborieux qui souffre d'une certaine lenteur, 13 reasons why s'impose doucement mais sûrement. Des personnages soignés et interprétés par de jeunes et talentueux acteurs, une intrigue qui s'éclaircit au fil des épisodes, une noirceur certaine, une narration originale avec une morte omniprésente, une nostalgie assumée pour les Walkman Sony... autant de raisons pour vous accrocher et ne plus vous lâcher jusqu'à la fin. Une série sur l'adolescence, mais pas uniquement pour les ados, qui dénonce habilement les dangers des réseaux sociaux et de la sur-connection, problèmes auxquels la jeunesse d'aujourd'hui est malheureusement confrontée. Comment peuvent-ils résister face à la violence de ce système ? Comment une chose anodine peut prendre des proportions incroyables ?

Petit bémol cependant, l'affaire est quasiment résolue à la fin de la première saison et on peut se demander ce qu'il se passera dans la saison 2 (signée face au succès rencontré par la série).
13 reasons why saura-t-elle nous captiver autant ?

13 reasons why de Brian Yorkey
Avec Dylan MInnette, Katherine Langford, Alisha Boe, Christian Navarro et Kate Walsh
Note : 4/5

Voir les commentaires

2017-05-30T19:08:34+02:00

Bates Motel - Saisons 1 à 5

Publié par Florine Teyssier

L'enfance et l'adolescence de Norman Bates, l'un des psychopathes les plus célèbres et les plus terrifiants de l'histoire du cinéma, et ses relations complexes avec sa mère possessive et incestueuse.

Bates Motel - Saisons 1 à 5

Tout spectateur traumatisé par la scène de la douche du mythique Psychose d'Alfred Hitchcock se doit de découvrir cette série. Certes, le Norman de Bates Motel paraît, de prime abord, bien moins terrifiant que son prédécesseur interprété par Anthony
Perkins. Mais il va le devenir, et c'est là tout l'intérêt de la série. Si Hitchcock avait choisi d'en faire un personnage dénué d'humanité et happé par sa folie, les créateurs de la série (menés par Carlton Cuse, l'un des scénaristes de Lost) en ont fait un tout autre : ils nous le présentent comme un adolescent un peu timoré, sous l'emprise totale d'une mère perverse et castratrice. Bates Motel se focalise sur la relation complexe, œdipienne, dérangeante entre Norma et Norman, nous laissant penser qu'avec une mère pareille, il semble difficile de s'en sortir.

La série monte crescendo, ne nous dévoilant pas tout de suite ce qu'il se passe réellement pendant les pertes de connaissance de Norman Bates. Elle se focalise essentiellement sur la psychologie des personnages principaux, mais également sur la vision des choses des personnages secondaires, tout aussi importants pour l'intrigue. Que ce soit le demi-frère de Norman (Max Thieriot), lui aussi confronté à une relation difficile avec sa mère Norma, le shérif véreux mais sentimental (Nestor Carbonell - le Richard de Lost - impeccable) ou encore la jeune et jolie Emma, qui souffre d'insuffisance respiratoire (Olivia Cooke). 

Freddie Highmore, qui a bien grandi depuis Arthur et les Minimoys et Charlie et la chocolaterie, est étonnant et campe un Norman Bates tout en nuances, mêlant candeur et perversité. Face à lui, la sublime Vera Farmiga en mère dévastatrice qui, consciente des pulsions psychopathes naissantes de son fils, est partagée entre son envie de le protéger et celle de le faire interner. 

La série prend pas mal de libertés avec l'œuvre originale qui, si l'on suit la logique du prequel, est censée se dérouler dans les années 50. Les décors et les costumes sont bien raccord, mais le reste ressemble à une adaptation post-moderne, avec des téléphones portables, des ordinateurs et internet. Ceux qui ont vu
Psychose d'Hitchcock connaissent le sort de Norma Bates. La question que l'on se pose est surtout quand et comment cela va arriver (la série compte cinq saisons). Quant à la fameuse scène de la douche, elle aura bel et bien lieu, avec Rihanna en guest star, et son issue est plutôt étonnante.

Bates Motel d'Anthony Cipriano, Carlton Cuse et Kerri Ehrin
Avec Freddie Highmore, Vera Farmiga, Max Thieriot,
Nestor Carbonell et Olivia Cooke
Note : 4/5

Voir les commentaires

2017-05-15T21:32:09+02:00

Dix pour cent - Saison 2

Publié par Florine Teyssier

Le quotidien mouvementé d'agents de comédiens, entre caprices de stars et vie personnelle tumultueuse.

Dix pour cent - Saison 2

La série imaginée par le célèbre agent Dominique Besnehard fait son retour pour une deuxième saison, reprenant les ingrédients qui avaient déjà fait son succès : un humour débridé, des dialogues ciselés, des personnages haut en couleurs et des guest inoubliables qui n'hésitent pas à écorner leur image. Cette saison, on croisera, entre autres, Isabelle Adjani, Julien Doré, Guy Marchand, Fabrice Luchini, tous plus cabotins les uns que les autres. Quant à nos "héros", on prend beaucoup de plaisir à les retrouver, toujours au cœur d'imbroglios qui prennent des proportions incroyables. Enfin une série comique française de qualité !

Dix pour cent de Fanny Herrero
Avec Camille Cottin, Thibault de Montalembert, Grégory Montel, Fanny Sydney et Assaad Bouab
Note : 4/5

Voir les commentaires

2017-04-17T15:08:37+02:00

Big Little Lies

Publié par Florine Teyssier

Monterey, Californie. Trois mères de famille, un brin désespérées, se lient d'amitié par l'intermédiaire de leurs enfants. Leurs vies rêvées camouflent secrets, rancœurs et blessures profondes. Tout vole en éclats lorsqu'un meurtre est commis au sein de cette petite ville tranquille où les apparences se révèlent bien trompeuses. Qui a été assassiné ? Par qui ? Pourquoi ?

Big Little Lies

Jean-Marc Vallée (C.R.A.Z.Y., Dallas Buyers Club) + David E. Kelley (Ally McBeal) + HBO + casting 4 étoiles = combo gagnant. Des actrices au sommet, une réalisation léchée, une BO envoûtante et une pointe de mystère font de Big Little Lies une série classieuse et intrigante. Que se cache-t-il sous le vernis de ces femmes bien sous tout rapport ? Prisonnières des cages dorées de leur existence où naissent des conflits aux proportions démesurées, elles vont parfois se mener une lutte sans merci. Que ce soit la magnifique Céleste, l'énigmatique Jane ou encore la charismatique Madeline, elles portent toutes un lourd secret et souffrent de traumatismes enfouis. La série offre également une intéressante réflexion sur la quarantaine, à l'heure où les enfants commencent à s'émanciper et le couple à s'étioler. Quant au meurtre qui plane tout au long de la série, qui n'apparaît de prime abord que comme un détail de l'histoire, la vérité n'éclatera qu'au dernier épisode, à l'épilogue bouleversant qui va unir cinq femmes de manière incroyable et totalement inattendue. Une saison 2 serait en cours de négociation...

Big Little Lies de David E. Kelley
Avec Reese Whiterspoon, Shailene Woodley, Nicole Kidman, Laura Dern, Zoë Kravitz et Alexander Skarsgard
Note : 4/5

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog