Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2017-05-30T19:08:34+02:00

Bates Motel - Saisons 1 à 5

Publié par Florine Teyssier

L'enfance et l'adolescence de Norman Bates, l'un des psychopathes les plus célèbres et les plus terrifiants de l'histoire du cinéma, et ses relations complexes avec sa mère possessive et incestueuse.

Bates Motel - Saisons 1 à 5

Tout spectateur traumatisé par la scène de la douche du mythique Psychose d'Alfred Hitchcock se doit de découvrir cette série. Certes, le Norman de Bates Motel paraît, de prime abord, bien moins terrifiant que son prédécesseur interprété par Anthony
Perkins. Mais il va le devenir, et c'est là tout l'intérêt de la série. Si Hitchcock avait choisi d'en faire un personnage dénué d'humanité et happé par sa folie, les créateurs de la série (menés par Carlton Cuse, l'un des scénaristes de Lost) en ont fait un tout autre : ils nous le présentent comme un adolescent un peu timoré, sous l'emprise totale d'une mère perverse et castratrice. Bates Motel se focalise sur la relation complexe, œdipienne, dérangeante entre Norma et Norman, nous laissant penser qu'avec une mère pareille, il semble difficile de s'en sortir.

La série monte crescendo, ne nous dévoilant pas tout de suite ce qu'il se passe réellement pendant les pertes de connaissance de Norman Bates. Elle se focalise essentiellement sur la psychologie des personnages principaux, mais également sur la vision des choses des personnages secondaires, tout aussi importants pour l'intrigue. Que ce soit le demi-frère de Norman (Max Thieriot), lui aussi confronté à une relation difficile avec sa mère Norma, le shérif véreux mais sentimental (Nestor Carbonell - le Richard de Lost - impeccable) ou encore la jeune et jolie Emma, qui souffre d'insuffisance respiratoire (Olivia Cooke). 

Freddie Highmore, qui a bien grandi depuis Arthur et les Minimoys et Charlie et la chocolaterie, est étonnant et campe un Norman Bates tout en nuances, mêlant candeur et perversité. Face à lui, la sublime Vera Farmiga en mère dévastatrice qui, consciente des pulsions psychopathes naissantes de son fils, est partagée entre son envie de le protéger et celle de le faire interner. 

La série prend pas mal de libertés avec l'œuvre originale qui, si l'on suit la logique du prequel, est censée se dérouler dans les années 50. Les décors et les costumes sont bien raccord, mais le reste ressemble à une adaptation post-moderne, avec des téléphones portables, des ordinateurs et internet. Ceux qui ont vu
Psychose d'Hitchcock connaissent le sort de Norma Bates. La question que l'on se pose est surtout quand et comment cela va arriver (la série compte cinq saisons). Quant à la fameuse scène de la douche, elle aura bel et bien lieu, avec Rihanna en guest star, et son issue est plutôt étonnante.

Bates Motel d'Anthony Cipriano, Carlton Cuse et Kerri Ehrin
Avec Freddie Highmore, Vera Farmiga, Max Thieriot,
Nestor Carbonell et Olivia Cooke
Note : 4/5

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog