Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2017-02-19T12:06:44+01:00

A cure for life

Publié par Florine Teyssier

Un jeune golden boy est chargé de retrouver son patron, disparu dans un mystérieux centre de soins en Suisse. Là-bas, il découvre un lieu énigmatique et va rapidement se trouver pris au piège de l'inquiétant corps médical. Il va peu à peu se laisser convaincre qu'il est atteint du même mal que les patients et accepter le traitement.

A cure for life

Gore Verbinski, après les trois premiers Pirates des Caraïbes et le remake raté du classique de l'horreur japonais Ring, revient avec un film d'épouvante angoissant et oppressant, et présente peut-être le meilleur film de sa carrière. Hommage (assumé ou non) à Stephen King (Misery, Shining), Kubrick (une magnifique scène d'ascension vers l'étrange institut qui rappelle la scène d'ouverture de Shining) et Shutter Island, A cure for life, pourtant d'une certaine efficacité, n'atteint pas le génie de Kubrick ou Scorsese. La faute à un scénario un peu léger et une fin grandiloquente un peu ratée. Le réalisateur aurait gagné en coupant son film d'une trentaine de minutes (un début et une fin inutiles). On retiendra malgré tout la performance sans faute des acteurs, Dan DeHaan (déjà remarqué dans The Amazing Spider-Man et prochainement dans Valerian de Besson), Mia Goth et Jason Isaac (Lucius Malefoy dans la série des Harry Potter), une atmosphère pesante savamment dosée et quelques scènes d'anthologie particulièrement éprouvantes : l'immersion du héros dans une cuve pleine de sangsues et une atroce scène de dentiste.

A cure for life de Gore Verbinski
Avec Dan DeHaan, Mia Goth et Jason Isaacs
Note : 3/5

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog